BERGER AMERICAIN MINIATURE

 
Caractéristiques:
 
La race est reconnue au LOF depuis 2014 sous le nom de berger américain miniature . Il a aussi été appelé 'mini Aussie' , berger américain  miniature. Le berger américain miniature  est exactement comme son nom l'indique : un petit berger australien,  attentif, avec tempérament énergique , doté d'une grande intelligence et de réserve, Mais tandis que la hauteur d'un berger australien standard varie de 46 cm pour une femelle à 58 cm pour un mâle, la hauteur du mini berger américain varie de 33 cm pour une femelle à 45,5 pour un mâle .
Chien intelligent signifie que la formation d'obéissance est fortement recommandé .
L'éducation d'un chien, en particulier celui du mini, ne doit pas être prise à la légère.
Parce que l'Australien a été développé à la fois pour rassembler et  garder le troupeau, les mini Aussies sont entièrement dévoués à leur famille, et font d'excellents chiens de garde et de compagnie et ou chiens de sport.
 Comme avec toutes les races, la socialisation précoce est de la plus haute importance, il est bien de  l’inscrire à l’école du chiot , l’emmener sur les marchés , au parc  … en clair les sortir le plus possible.
Ce qu'il préférera c'est :être près de vous.

Couleurs:

Il existe 4 couleurs de robe chez le berger Américain miniature :

  • Noir Tricolore (robe noire avec panachures blanches et feu)

  • Bleu merle (gêne de « merling », qui dissout une partie de la couleur noire et qui donne une impression de tacheté argenté ; par chien bleu merle on entend en réalité avec blanc et feu.

  • Rouge Tricolore (robe rouge (marron en termes profanes), plus ou moins soutenue, avec panachures blanches et feu)

  • Rouge merle (gêne de « merling », qui dissout une partie de la couleur rouge, c'est-à-dire marron) et qui donne une impression de tacheté rosé ; par chien rouge merle on entend en réalité avec blanc et feu.

En plus de ces coloris qui représente 99 % des robes en France, il existe également des robes particulières et rares :

  • 4 robes identiques aux précédentes SANS blanc

  • 4 robes identiques aux précédentes SANS feu

Ces 8 robes précédentes s'appellent bicolore.

  • 4 robes identiques aux précédentes SANS blanc NI feu (ex-le noir seul est appelé zain ou le rouge seul est appelé marron).

L'accouplement de deux parents « merles » (qu'ils soient rouge merle ou bleu merle) a pour potentialité la naissance de chiots avec de graves ennuis de santé ; c'est-à-dire cécité et/ou surdité. En effet le gène « merle » est dominant et létal homozygote. Ce mariage est INTERDIT par le club de race officiel de la SCC.

L'accouplement doit être précédé de contrôle des parents : Au minimum, tests oculaires et radiologiques de la dysplasie de la hanche . La race est peu touchée par ces affections et le restera pour peu que les éleveurs occasionnels ou professionnels continuent ces tests et écartent de la reproduction les sujets atteints.

Histoire:

Certains ancêtres du berger australien d'aujourd'hui peuvent avoir migrés avec les bergers basques de l'Europe continentale directement en Amérique du Nord. La couleur bleu merle est toujours présente dans le moderne Berger des Pyrénées. La race peut avoir acquis son nom via l'Australie, où les Basques sont connus pour avoir accumulé plus grands troupeaux de moutons. Quel que soit le chemin, les Australiens étaient arrivés aux États-Unis vers la fin du 19ème siècle, où les qualités des chiens se sont reconnus par les éleveurs locaux, qui ont utilisé les chiens pour travailler les bovins, les moutons et les autres animaux d'élevage.
 Sa capacité de travail est sa première utilisation pendant les premières années, mais la race va se distinguer par  sa taille, superbe instinct grégaire et souvent avec une couleur inhabituelle, la robe merle, portant encore une ressemblance
marquée aux ancêtres pyrénéens, bien que sans aucun doute influencé par diverses races de travail britanniques et américains, comme le colley écossais, Border Collie et en anglais Shepherd. Le mini aussie ont été rapidement très appréciées dans les ranchs et fermes dans l'Ouest Amérique.
Pendant les années 1960, un passionné de berger australien californien a acquis plusieurs petits Australiens travaillant à partir du circuit de rodéo. Intrigué par leur taille compacte, elle a travaillé avec un vétérinaire pour développer un programme d'élevage afin de préserver le caractère, ce qui a entraîné rapidement des litières produisant des chiens de seulement 13 à 14 pouces de hauteur. Les petits chiens finalement devenus connus comme "miniatures" bergers australiens.
Le mini Aussie a rapidement attiré l'attention des éleveurs de berger australiens expérimentés . Les lignées ont été étudiées et éduquées à l'élevage en pleine expansion.
 L’instinct, l'intelligence et la conduite ont été préservés et de nombreux mini-Aussies continuent de travailler une variété de bétail aujourd'hui.
Les couleurs du berger australien . Les couleurs du berger américain miniature

Santé :


Le berger australien est un chien rustique. Il n’a pas de problème de santé particulier.

 
Il existe malgré tout dans la race certaines tares que chaque éleveur sérieux a le devoir d’essayer d’éradiquer ou du moins de ne pas propager.

 
Pour se faire, nous testons tout nos reproducteurs sur les maladies génétiques :

hsf4 hc ,AOC,Apr,Dm,Mdr1

et hériditaires : Recherche de dysplasie des hanches  effectué par le lecteur officiel de la race ainsi que les maladies occulaires héréditaires canines chez un ophtalmologue véterinaire agrée.

Tout nos reproducteurs sont aptes à reproduire et sains de toutes maladies génétiques.

Tares les plus courantes :

 
• les MOHC (maladies oculaires héréditaires canines) .... dépistage chez véterinaire ophtalmologue

• La dysplasie de la hanche 

• Maladie héreditaire :

•Atrophie Rétinienne progressive (APR)

•Anomalie de l’œil du colley (AOC)

•sensibilite médicamenteuse (MDR1)*

•la cataracte hereditaire (HSF4 - HC)

Myélopathies dégénerative (DM)

*Sensibilité médicamenteuse. Mdr1 Anomalie génétique dans le gène MDR1

 Le berger australien fait partie des races de chiens potentiellement sensibles à certains médicaments.

 Les chiens sensibles présentent une anomalie génétique dans le gène MDR1.

Lorsqu’il n’est pas fonctionnel, différents médicaments s’accumulent dans le cerveau et deviennent toxiques jusqu’à provoquer une forte intoxication et éventuellement la mort de l’animal.

 
 Médicaments connus provoquant une toxicité liée au gène MDR1

• Ivermectine (antiparasitaire)

• Lopéramide (antidiarrhéique)

• Doxorubicine, Vincristine, Vinblastine (anticancéreux)

 • Médicaments suspectés pour avoir une toxicité lié au gène MDR1

• Cyclosporine (immunodépresseur)

• Paclitaxel, Mitoxantrone (anticancéreux)

• Quinidine, Digoxine (cardiogénique)

• Ondansetron, Domperidone (antihémétique)

• Acepromazine (tranquilisant)

• Butorphanol (antalgique)

 
 

  • Facebook Social Icon