top of page
  • Photo du rédacteurDomaine Andilly

Dystrophie Neuroaxonale

Bonjour une nouvelle maladie sévit chez le berger américain miniature depuis plusieurs années et plus particulièrement en Europe.

Un test est enfin disponible aux USA (laboratoire PRUDUE)

Mais pas d'inquiétude pour nos bébés !

Nous avons testé tous nos reproducteurs,

Toute notre production antérieure, actuelle et postérieure est et sera donc non atteinte par la Dystrophie Neuro-axonale .

Je vous joints quelques renseignements sur cette maladie et les chiffres des chiens testés à ce jour sur l’ensemble du monde ainsi que la réponse mail de Prudue .

Dystrophie neuroaxonale (NAD)

Une maladie neurologique héréditaire appelée dystrophie neuroaxonale (NAD) a été signalée chez les chiens de berger américain miniature, de berger australien miniature et de berger australien jouet aux États-Unis et en Europe. Les cas ont été confirmés par une autopsie réalisée par des neuropathologistes vétérinaires certifiés.

L'âge d'apparition se situe généralement chez les jeunes chiens adultes (âgés de 2 à 4 ans), ce qui est regrettable, car les chiens peuvent avoir été élevés avant que l'on sache qu'ils sont affectés. Les signes cliniques commencent très légèrement, notamment une position arrière large et une démarche anormale intermittente, commençant dans les membres pelviens. Ils peuvent avoir des difficultés à monter les escaliers ou à sauter sur des hauteurs qui ne devraient normalement pas poser de problème. Les signes progresseront et s’aggraveront lentement, mais insidieusement, avec le temps. Les membres pelviens peuvent glisser, entraînant des blessures sur le dessus du pied. Finalement, le chien démontrera constamment une démarche anormale et les membres thoraciques seront également affectés. Les membres thoraciques présentent généralement une démarche « à pas élevés ». D'autres signes cliniques peuvent inclure : des tremblements de tête, un abrutissement mental, des problèmes de vision, une incontinence urinaire et fécale (périodique évoluant vers une permanente), une paralysie laryngée et autres. La vitesse et la gravité de la progression de ces signes dictent en fin de compte la qualité de vie du chien et peuvent nécessiter une euthanasie sans cruauté si le chien ne peut pas marcher seul.

L'autopsie du système neurologique révèle des changements pathologiques dans tout le cerveau (y compris le cerveau et le cervelet) et la moelle épinière.

Des recherches menées à l'Université Purdue, en parallèle avec des chercheurs de l'Université de Pennsylvanie et de l'Université de Berne (en Suisse), indiquent que cette maladie est héréditaire de manière autosomique récessive. Nous avons identifié une mutation au sein d'un gène associé à la maladie,

Et tous les chiens affectés possèdent deux copies de cette mutation. Nous proposons désormais un test génétique qui permet aux propriétaires de déterminer le statut de leur chien pour cette mutation (clair, porteur ou atteint) afin de diagnostiquer les chiens atteints et d'orienter les futures décisions d'élevage. Il n’est pas nécessaire de retirer les porteurs de la population reproductrice ; cependant, ils ne doivent être élevés que pour éliminer les partenaires afin d'éviter de produire une progéniture affectée.

« Voici les données sommaires jusqu'à présent jusqu'au 31 décembre 2023 pour les tests NAD à ADDL. Ces données proviennent UNIQUEMENT des bergers américains miniatures déclarés par le propriétaire (je n’inclus donc pas les données du petit sous-ensemble de chiens déclarés comme étant jouet berger australien ou berger australien miniature) :

Total des MAS testés : 1 123

Affecté (D/D) : 14 (1,25 % taux affecté MAS)

Transporteur (D/N): 255 (22,71% taux transporteur MAS)

Claire (N/N): 854 (76,05% taux clair MAS)

C'est un taux de porteurs encore plus élevé que ce que nous avons trouvé dans la cohorte de recherche (qui était inférieur : 16,6 % de porteurs). Il y a probablement un petit chevauchement entre les chiens que nous avons utilisés dans le groupe de recherche et les chiens soumis à ADDL pour test. Et nous devrions aussi supposer que les tarifs des transporteurs sont un peu trop gonflés en raison du biais d'accession (parce que quiconque sait qu'ils l'ont dans leur ligne testé TOUS leurs chiens, donc les transporteurs ont l'air plus fréquents que dans la race dans son ensemble), mais Cela place toujours le taux transporteur carrément dans la fourchette de 15 à 20 %.

Juste pour info, tant les chiens touchés que les chiens porteurs ont également été identifiés chez des chiens classés « Berger australien miniature » et « Berger australien jouet » grâce à des tests ADDL. Je sais que ce ne sont pas des races officiellement enregistrées, mais certaines personnes choisissent de se soumettre de cette façon. "

 

47 vues0 commentaire
bottom of page